Actualités

événement Du 17 oct. 2024 au 18 oct. 2024

Maisons-Alfort (France)

Colloque HUMANIMAL - Relations humain-animal : mêmes maladies, même environnement et même sensibilité

Organisé par un collectif de scientifiques et de musiciens, le colloque HUMANIMAL propose une exploration innovante de l’impact des changements actuels sur le vivant et son état de santé. Parce que l’approche "une seule santé" incite les différentes disciplines à collaborer et réfléchir de façon plus globale, est née, au sein du Laboratoire de Santé Animale du campus d’Alfort, l’idée d’un colloque transdisciplinaire permettant de réunir une communauté scientifique diversifiée. Et d’associer la création artistique à la recherche pour trouver d’autres formes de réflexion et de représentation.

06 juin 2024

Rédaction : GABI

Un franc succès pour le "14th International Havemeyer Foundation Horse Genome Workshop"

Le 14ème Havemeyer Horse Genome Workshop s’est tenu du 12 au 15 mai 2024 à l’Université de Caen et a réuni une communauté internationale de 110 personnes pour partager des résultats scientifiques sur le génome du cheval. Un beau succès qui ne manquera pas d’augmenter la visibilité internationale de l’INRAE, de l’unité GABI membre de SAPS, de LABÉO, et de la ville de Caen et de la Région Normandie.

30 mai 2024

Rédaction : GABI

Un ouvrage pour comprendre la domestication des animaux, des plantes et des micro-organismes

Publié aux éditions ISTE Group, dans la collection classique, Encyclopédie Sciences, « Génétique des domestications » traite de l’apport des méthodes modernes d’analyse génétique et de génomique à la connaissance des domestications, en illustrant la diversité des situations avec douze espèces ou groupes d’espèces. L’ouvrage, destiné à un public non spécialiste, est doté d’un glossaire. Des scientifiques de l’unité GABI ont contribué à cet ouvrage, réalisé sous la direction de Georges Pelletier (Académie des Sciences).
INRAE Photothèque

18 avril 2024

Rédaction : GABI

La mutation de SOCS2 induit des modification structurale et fonctionnelle du développement de la glande mammaire.

La lactation est un processus essentiel pour les mammifères. Chez les ovins, la mutation R96C de la protéine SOCS2 (Suppressor Of Cytokine Signaling 2) est associée à une plus grande production de lait et à une sensibilité accrue à la mammite. Pour comprendre l’implication de la mutation R96C dans le développement et la lactation de la glande mammaire, nous avons développé un modèle murin porteur de cette mutation (SOCS2KI/KI).
INRAE Phototheque 9031-095

18 avril 2024

Rédaction : GABI

Effets des variants génétiques sur la régulation des gènes chez le porc

Comprendre les bases moléculaires contrôlant les caractères complexes chez les animaux de rente est essentiel pour optimiser les méthodes de sélection génétique et donc pour améliorer l’élevage.
INRAE Photothèque

16 avril 2024

Rédaction : GABI

La mutation de SOCS2 induit des modification structurale et fonctionnelle du développement de la glande mammaire.

La lactation est un processus essentiel pour les mammifères. Chez les ovins, la mutation R96C de la protéine SOCS2 (Suppressor Of Cytokine Signaling 2) est associée à une plus grande production de lait et à une sensibilité accrue à la mammite. Pour comprendre l’implication de la mutation R96C dans le développement et la lactation de la glande mammaire, nous avons développé un modèle murin porteur de cette mutation (SOCS2KI/KI).

22 mars 2024

Rédaction : GABI

Quoi de neuf Docteur ? Une mini-série de portraits de doctorant.e en vidéo

La Graduate School Biosphera de l’Université Paris-Saclay propose une mini-série vidéos de présentation de doctorant.e sous forme décalée et humoristique. Alexandre Lecoeur, doctorant au sein de l’équipe GeMS de l’unité nous présente pourquoi il s’est engagé dans une thèse.
@INRAE M. Dupont-Nivet

22 mars 2024

Rédaction : GABI

Sélection et dynamique de la diversité génétique chez la truite arc-en-ciel

Toute population animale ou végétale, sauvage ou domestiquée, évolue à travers des changements continus et cumulatifs au fil du temps qui reposent sur diverses forces évolutives, à savoir la sélection, la dérive génétique, la mutation et la migration, avec des effets relatifs qui dépendent de l'histoire et la structure des populations. Les empreintes laissées le long du génome par ces processus évolutifs peuvent correspondre à une sélection positive d'allèles favorables se traduisant par des régions fortement homozygotes à faible diversité génétique, ou au contraire à des phénomènes de sélection équilibrante permettant le maintien de régions à l’état hétérozygote et donc à forte diversité génétique.
@INRAE Bertrand Nicolas

22 mars 2024

Rédaction : INRAE

Sélectionner des truites qui résistent mieux aux vagues de chaleur

Le changement climatique provoque déjà et provoquera des vagues de chaleur de plus en plus nombreuses. Ces vagues de chaleur ont un effet négatif sur la qualité de l’eau dans les élevages aquacoles : hausse de la température et baisse de l’oxygène disponible dans l’eau. Des solutions techniques permettent de limiter ces variations parfois rapides et fortes de température et d’oxygénation dans les élevages de truites, mais elles sont souvent coûteuses. La sélection d’animaux pouvant supporter ces vagues de chaleur est donc une voie prometteuse pour faire face à l’impact du changement climatique. Des scientifiques d’INRAE en collaboration avec le SYSAAF (syndicat des sélectionneurs avicoles et aquacoles français) et deux entreprises françaises de sélection trutticole ont étudié la faisabilité d’une sélection pour la résistance à l’hyperthermie (exposition à une température élevée) et/ou à l’hypoxie (exposition à une teneur en oxygène réduite).

12 mars 2024

Rédaction : INRAE

Des découvertes majeures pour la compréhension du système immunitaire des poissons

Des scientifiques INRAE de l'unité Virologie et Immunologie Moléculaires ont contribué à la publication de deux résultats marquants sur l’immunité des poissons. Le premier est la découverte d’un nouvel organe lymphoïde rappelant les amygdales des mammifères et qui contribue à la protection des branchies. Le second est la mise en évidence de structures impliquées dans la maturation de certains globules blancs (cellules B) et la production d’anticorps. Ces résultats inattendus ouvrent des perspectives en termes de vaccination des poissons. Ils montrent aussi que beaucoup reste à apprendre sur les mécanismes de défense des poissons contre les agents pathogènes.
@ INRAE Didier Boichard

12 mars 2024

Rédaction : SAPS

Un nouveau système de génétique inverse pour le virus respiratoire syncytial bovin

Le virus respiratoire syncytial bovin (BRSV) est un pneumovirus pathogène et une cause majeure d'infections respiratoires aiguës chez les veaux. Bien que différents vaccins soient disponibles contre le BRSV, leur efficacité reste limitée et il n'existe pas de traitement efficace à grande échelle.

26 février 2024

Rédaction : PH

Concours INRAE 2024 : des postes ingénieurs, cadres, techniciens et gestionnaires (F/H)

Vous êtes motivé-e par l'idée d'apporter vos compétences et votre enthousiasme au service d'une unité de recherche et de ses avancées scientifiques ? Vous êtes organisé-e et rigoureux-se ? Venez rejoindre des équipes dynamiques, nous saurons vous accueillir, vous intégrer et vous former. Les concours d'ingénieurs, de cadres et de techniciens s'adressent aux candidates et aux candidats titulaires de tous niveaux de diplômes.

20 février 2024

Rédaction : INRAE

Un prix prestigieux AAAS remis pour l’étude des ADN anciens des chevaux des amérindiens

Le prix prestigieux Newcomb Cleveland 2024 remis pour une publication sur les ADN anciens des chevaux élevés et utilisés par les peuples autochtones des plaines d’Amérique du Nord, parue dans la revue Science en 2023. Une équipe interdisciplinaire de scientifiques Amérindiens et occidentaux, coordonnée par Ludovic Orlando (CNRS Toulouse) et William Timothy Treal Taylor (Université du Colorado),  a été sélectionnée pour recevoir le prix Newcomb Cleveland 2024 (AAAS) pour leurs travaux sur l’origine génétique des premiers chevaux élevés et utilisés par les peuples autochtones des plaines d’Amérique du Nord.

08 février 2024

Rédaction : INRAE

Concours chercheurs et chercheuses INRAE

Découvrez les postes ouverts pour rejoindre les unités membres de SAPS ! Inscriptions jusqu'au 5 mars 2024

29 janvier 2024

Rédaction : SAPS

Un régime maternel riche en graisse altère la composition du micro-environnement embryonnaire et induit une réponse génique embryonnaire sexe spécifique dès le stade pré-implantatoire.

Au cours des dernières décennies, les habitudes alimentaires ont changé et la consommation de matières grasses a augmentée. Associé à une faible dépense énergétique, l'apport excessif en graisses contribue à l'augmentation de maladies métaboliques qui touchent désormais des populations jeunes en âge de procréer. Cette étude a exploré l’impact d’un régime maternel hypergras sur l’embryon avant son implantation dans l’utérus, en utilisant le lapin comme animal modèle. Ce travail est publié dans Journal of Developmental Origins of Health and Disease.

29 janvier 2024

Rédaction : PH

Comprendre le développement de l’embryon porcin : un atout pour la sélection des animaux de demain

Dans une étude publiée dans Genomics, les scientifiques de l’UMR de Génétique Animale et Biologie Intégrative – GABI (INRAE/AgroParisTech/UPSaclay, Jouy-en-Josas) ont caractérisé le transcriptome de 35 000 cellules embryonnaires issues d’embryons porcins entre 5 et 11 jours après fécondation. Ils ont pu identifier de nouvelles sous populations de cellules embryonnaires, aussi bien pour la sécrétion de molécules nécessaires à l’implantation, comme celles exprimant l’interleukine 1 beta (IL1B), ou encore une population de cellules souches exprimant LRP2, qui va contribuer ensuite au développement du placenta embryonnaire.

28 novembre 2023

Rédaction : SAPS

La perturbation du microbiote par un vaccin anti-microbiote réduit la colonisation de Borrelia afzelii chez Ixodes ricinus

Les tiques sont capables de transmettre divers pathogènes pathogènes, dont Borrelia afzelii, responsable de la borréliose de Lyme en Europe. Le microbiote présent dans les tiques joue un rôle important en influençant à la fois les fonctions physiologiques de la tique en tant que vecteur et sa capacité à transmettre des maladies.
@INRAE Emilie Derisoud

27 novembre 2023

Rédaction : PH

Une nouvelle méthode pour détecter et quantifier la transmission transgénérationnelle des effets environnementaux afin de faciliter l’adaptation des animaux aux conditions d’élevage de demain

Dans une étude publiée dans Genetic Selection Evolution, des chercheurs de l'équipe BIGE (Génétique Animale et Biologie Intégrative – GABI, INRAE/AgroParisTech/UPSaclay, Jouy-en-Josas) ont proposé un nouveau modèle identifiant la transmission d’effets environnementaux à partir de l’analyse de phénotypes et de généalogies.

27 novembre 2023

Rédaction : PH

DMRT1, un acteur clé de la détermination du sexe mâle, mais aussi de la fertilité femelle chez le lapin

Dans un article publié dans eLife, des chercheurs du laboratoire de Biologie de la Reproduction, Environnement, Epigénétique et Développement - BREED (UMR 1198 INRAE/UPSaclay, Jouy-en-Josas) démontrent, pour la première fois chez un mammifère, l’implication du facteur de transcription DMRT1 dans la détermination du sexe et la différenciation des gonades.
INRAE

27 novembre 2023

Rédaction : PH

création d'une nouvelle Ecole Universitaire de recherche (EUR) “One Health-Emerging Infectious Diseases”

L'EUR 1H-EID est entièrement dédiée aux maladies infectieuses émergeantes avec une approche multidisciplinaire.
GIE LCH (Contrôle anti-dopage équin de macromolécules biothérapeutiques)

02 novembre 2023

Rédaction : GIE LCH - Edition P. Huan

Nouvelle méthode de criblage à haut débit pour l’analyse sans a priori d’anticorps monoclonaux thérapeutiques et de protéines de fusion pour le contrôle anti-dopage équin.

Ce développement permet d'étendre les capacités analytiques des laboratoires de contrôle anti-dopage équin aux macromolécules biothérapeutiques composées d’immunoglobuline tels que les anticorps monoclonaux et les protéines de fusion, en utilisant une méthode à haut débit sensible, spécifique et robuste.